Nouveautés

Maria Callas, la voce che danza
6th June 2019

Sollicité par le producteur japonais TBS, le chorégraphe Giorgio Mancini a conçu une nouvelle création qui sera présentée le 25 juillet 2019 en première mondiale à Tokyo. Cette fois-ci, le chorégraphe a voulu rendre hommage à Maria Callas et a imaginé un ballet pour 8 danseurs qui célèbre la voix de la célébrissime “Diva Assoluta”. Une voix qui, non seulement témoigne d’une incroyable maîtrise du chant mais qui aussi, par sa puissance évocatrice, nous entraîne sur les ailes de la Danse. 

Cette pièce n’est pas une narration chronologique de la vie de Maria Callas mais plutôt un récit chorégraphique inspiré des émotions que la voix de la diva a suggérées au chorégraphe lors du processus de création, des émotions que sauront admirablement transcrire et transmettre les danseurs du Ballet de l’Opéra de Paris avec qui Giorgio Mancini aime travailler et créer: les Etoiles Amandine Albissson, Dorothée Gilbert, Léonore Baulac, Mathieu Ganio, Germain Louvet et Hugo Marchand, la Première Danseuse Hannah O’Neil et le Premier Danseur Audric Bézard.

Giorgio Mancini a ainsi imaginé une succession de pas de deux autour des grands airs qu’elle a interprétés, le jalonnant de références aux moments clefs de sa carrière, à sa vie privée, à l’icône de la Jet Set internationale qu’elle fut pendant ses années Onassis jusqu’à la femme recluse pendant 10 ans dans son appartement parisien de l’avenue Georges Mandel. Le ballet se terminera d’ailleurs par quelques images d’archives montrant la Diva dans son quotidien, loin des lumières de la scène.

Mais avant tout, à travers tous les rôles qu’elle a marqués, Norma, Armida, Tosca, Orphée et Eurydice, Médée, Carmen, etc., le fil conducteur de ce spectacle de près d’une heure sera la solitude de la Callas, sa soif d’amour et de présence, le sentiment d’abandon qui l’a hanté toute sa vie et l’a emprisonné au plus profond de son âme.

Au terme d’une brillante carrière de danseur au Ballet du XXe siècle et au Béjart  Ballet Lausanne, Giorgio Mancini a dirigé le Ballet du Grand  Théâtre de Genève pendant neuf ans avant de prendre la direction de la compagnie MaggioDanza à Florence  jusqu’en 2007. Depuis, il est chorégraphe indépendant et créée de nouveaux ballets pour des compagnies de danse à travers le monde ainsi que pour des étoiles internationales. Depuis 2011, Giorgio Mancini a également créé  sa propre compagnie de danse, le GM Ballet, pour amener la danse dans des lieux inattendus et faire découvrir la danse au plus grand nombre.

Crédit photo: James Bort

;